Genève lifting des seins

La ptose mammaire est définie par un affaissement de la glande et une distension de la peau qui l’enveloppe. Le sein est en position trop basse, fréquemment ” déshabité ” dans sa partie supérieure.

La ptose peut exister d’emblée mais survient le plus souvent après un amaigrissement important ou une grossesse. Elle peut être isolée, associée à un certain degré d’hypertrophie ou d’hypotrophie mammaire.

L’intervention chirurgicale a pour but de repositionner la plaque aréolo-mammelonnaire, de remodeler et d’ascensionner la glande et de retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.

Selon les cas, la cicatrice est réduite à l’aréole, ou associée à une composante verticale.

Vidéo


La vidéo ci-dessous contiennent des informations et des notes sur nos techniques de lift mammaire. Cliquez sur l’image ci-dessous pour la visionner


En savoir plus

Il est indispensable d’effectuer une bilan sénologique (mammographie ou échographie) avant l’intervention.

Enfin, lorsque la ptose est associée à une insuffisance de volume (hypoplasie mammaire), il peut être souhaitable de mettre en place, dans le même temps opératoire, une prothèse pour redonner au sein un volume satisfaisant.

Cette intervention est réalisée sous anesthésie locale associée à une hypnosédation ou selon le désir de la patiente à une anesthésie générale ; dure environ 1 heure et demie. Un pansement modelant est confectionné à la fin de l’opération.

Une hospitalisation d’1 jour (chirurgie ambulatoire) suffit.

Les suites opératoires

Elles sont en général peu douloureuses.Un gonflement (oedème) et des ecchymoses (bleus), ainsi qu’une gêne à l’élévation des bras, sont fréquemment observés. Un drainage lymphatique est proposé afin d’accélérer la résorption des oedèmes et l’assouplissement des cicatrices.

Le premier pansement est retiré au bout de 24 heures et remplacé par un soutien-gorge adapté, qui devra être porté jour et nuit pendant 1 mois. Les fils de suture résorbables n’ont pas besoin d’être enlevés. Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 7 à 10 jours. On conseille d’attendre un mois pour reprendre une activité sportive.