Genève reconstruction mammaire

Le sein est intimement associé à la féminité, la sensualité et l’estime de soi.

L’exérèse partielle ou totale d’un sein est une épreuve difficile, ressentie comme une mutilation, une diminution de sa propre valeur, de sa féminité.Peuvent apparaître des sentiments de culpabilité, de honte, une peur de l’abandon et l’angoisse de la récidive.

La reconstruction mammaire permet de retrouver une image corporelle normale. C’est une intervention qu’il faudrait proposer à toutes les patientes qui vont subir une mastectomie partielle ou totale. Il faut également savoir que la reconstruction mammaire est prise en charge par les assurances maladie.

En savoir plus

Plusieurs techniques de reconstruction mammaire existent, dont le choix se fait en fonction des souhaits, de la morphologie de la patiente et de l’état des tissus mammaires.

Grâce à l’action combinée du sénologue et du chirurgien plasticien, la reconstruction mammaire peut, dans certains cas, être planifiée dans le même temps opératoire que la mastectomie.

La crainte que la reconstruction mammaire augmente le risque de récidive n’est pas fondée. La détection précoce d’une récidive n’est pas perturbée par la reconstruction.


Vidéo (en anglais)


Nos vidéos éducatives de procédure contiennent des médias d’information et des notes. Click sur l’image ci-dessous pour le regarder!