Le danger de la chirurgie esthétique à l’étranger

Les dangers liés à la chirurgie esthétique à l’étranger avaient déjà été soulignés dans un article de ce blog (“les dangers liés au tourisme médical”). Mais, il me semblait important de réattirer l’attention des lecteurs et futurs patients sur ce phénomène qui n’a, malheureusement, pas disparu et qui a fait le sujet d’un article dans le Journal le matin du 9 mars 2013.

Le danger particulier est dû aux bactéries incriminées qui sont résistantes à tous les antibiotiques disponibles, ce qui rend le traitement des patients infectés très difficile.

La cause première du développement de ces bactéries est l’utilisation abusive des antibiotiques dans certains pays, notamment en Asie du sud-est. Ces bactéries possèdent un gène de résistance capable de neutraliser les antibiotiques les plus puissants. Environ dix cas d’infection de ce type ont été recensés en Suisse, heureusement sans conséquences mortelles pour l’instant.

Pour éradiquer les bactéries multirésistantes, la démarche serait de pouvoir contrôler la consommation abusive des antibiotiques. Des compagnes sont organisées dans ce sens par certains pays, notamment par la France. L’OMS demande également aux gouvernements de prendre des mesures de restrictions de consommations des antibiotiques.

Nous espérons donc une meilleure gestion des antibiotiques et une solution définitive à ce problème. En attendant, une des mesures immédiates serait d’éviter de subir des interventions chirurgicales à l’étranger où il y aurait un risque de contracter ces bactéries. Cela pour deux raisons, d’abord en vue de prévenir de contracter les bactéries multirésistantes, avec le risque de morbidité voire mortalité importante que cela puisse comporter durant la période post-opératoire. Puis, afin d’éviter d’importer ces bactéries et de créer un problème sanitaire en Suisse en transmettant la bactérie à d’autres personnes.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *