Quelle technique de lipoaspiration choisir?

J’ai participé fin février 2010 au “Dallas cosmetic surgery symposium”. Une étude scientifique qui révèle des résultats très intéressants sur les techniques de lipoaspiration y a été présentée.

Les participants à cette étude semblent être représentatifs de l’ensemble des chirurgiens nord-américains. Le résultat de cette étude montre qu’un nombre significatif des chirurgiens ont abandonnés les techniques employant le laser et l’ultrason en faveur des techniques moins traumatisantes.

A Genève, notre expérience corrobore ces résultats. D’autant plus qu’aujourd’hui les techniques faiblement traumatiques permettent d’obtenir des résultats très satisfaisants. En pratique, nous avons développé une technique fiable qui donne des résultats reproductibles et stables dans le temps. L’intervention débute par une infiltration sous-cutanée d’une solution anesthésiante (appelée «technique tumescente») suivie d’une préparation des tissus avec une canule spécifique permettent de mieux séparer les lobules graisseux des autres composantes tissulaires qui sont ainsi moins traumatisés. Ces étapes préparatoires sont suivies de la lipoaspiration douce avec des canules de petites dimensions moins invasifs. Durant l’étape finale, on contrôle et améliore la répartition des lobules graisseux restant pour obtenir des contours plus réguliers.

lipo4

A droite avant et à gauche 6 mois après une lipoaspiration peu traumatisante

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *