Trop peu de patientes ont recours à une reconstruction après ablation mammaire pour cancer

Une étude récente aux États-Unis par l’OSHPD (California Office of Statewide Health Planning and Development), entre 2003 et 2007, sur toutes les patientes ayant subi une mastectomie a montré que seul 24.8% en 2003 et 29.2% en 2007 des patientes ont bénéficié d’une reconstruction mammaire. Même s’il y a une tendance à l’augmentation de patientes dans le temps, une minorité de patientes bénéficient des techniques de reconstruction mammaire qui permettent de retrouver une image corporelle plus harmonieuse.

Dans cette étude l’âge, la race, le type d’assurance et d’hôpital apparaissaient comme facteurs significatifs de limitation à la demande de reconstruction. En général, le manque d’information sur le sujet concernant les techniques qui permettent de reconstruire le sein semble être également un des facteurs les plus importants de cette limitation.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *